Futur

Numéro 1 – Novembre 2012

L’Édito

Couverture de : Futurlog

Premier numéro, même formule. Le contenu est plus riche, plus travaillé ; peu à peu, au fil de notre réflexion, la revue se structure, se forge une identité. Une fois encore, nous avons associé travaux de centraliens et créations d’artistes, dans ce double mouvement, initié avec le numéro pilote, qui établit un dialogue entre l’École et l’extérieur. La couverture, un collage, est notre première commande. Ce dynamisme se retrouve dans l’agencement général des textes, et dans leur regroupement en unité de sens. Sous la rubrique Réflexion, on trouvera aussi bien un texte traitant de la nature du futur que de la poésie assistée par ordinateur. C’est un dialogue permanent entre l’image et le texte, le sens et la couleur, l’analyse et la création, sans recherche d’exhaustivité.

Un mot du thème, le futur. Futur de l’aventure de l’édition de la NRC, gros de promesses ; futur, le nôtre, incertain une fois le diplôme en poche ; futurs, échevelés, qui n’ont jamais vu le jour puisqu’ils sont notre présent, nés des espoirs et des craintes des auteurs du roman merveilleux scientifique. Après la ville, le futur est encore un thème qui nous concerne intimement.

Enfin, toute l’équipe de la NRC tient à remercier les Éditions des Cassines, et tout particulièrement Mme Mathieu et M. Lasserre. Sans le soutien inconditionnel et la confiance de la première heure qu’ils nous ont témoignés, leur bienveillance et leur exigence, jamais la revue n’aurait pu paraître. Remercions aussi tous nos contributeurs, qui, par la qualité, la variété, et l’inventivité de leurs travaux, font de l’édition de la NRC un véritable plaisir !

Raphaël LOPES-KAUFMAN

Téléchargez-le