Nous vous conseillons…

Il n’y a pas de bons plans conseillés en ce moment, mais revenez vérifier régulièrement !


Vos réservations


Veuillez vous connecter pour afficher vos réservations.

de Jean-Luc Lagarce
mise en scène Clément Hervieu-Léger

Le Pays loin­tain est la der­nière pièce de Lagarce et son ultime varia­tion sur un thème qui l’occupa toute sa vie : le retour de l’enfant pro­digue par­mi les siens. Présent et pas­sé s’y mêlent, des­si­nant les vingt der­nières années de la vie de Louis, qui n’en finit pas de vou­loir annon­cer sa mort pro­chaine. Ni époque ni lieu, seule­ment une liste de onze rôles magnifiques : le père, la mère, Antoine le frère, Suzanne la sœur, ou encore Catherine la belle-sœur. Mais Le Pays loin­tain n’est pas qu’une his­toire de famille. C’est aus­si la chro­nique des amours de Louis, où tout un cor­tège de sil­houettes plus ou moins fugi­tives reviennent tour à tour le visi­ter… Ces êtres en poin­tillés, quelle ligne de fuite tracent-ils autour des silences de Louis, autour du ter­rible aveu qu’il ne par­vien­dra peut-être pas à arti­cu­ler ? Disparus ou reve­nants, tous peuvent s’exprimer, car Louis cède la parole à ses proches, laisse se mul­ti­plier les points de vue : ce “pays loin­tain” est aus­si un car­re­four où l’on dit au héros ses quatre véri­tés… Clément Hervieu-Léger a aujourd’hui l’âge de Louis. Sa lec­ture débor­dante d’énergie donne au Pays loin­tain la dimen­sion d’un véri­table clas­sique contem­po­rain, celle d’une œuvre qui “nous per­met de racon­ter notre propre géné­ra­tion indé­pen­dam­ment de sa date d’écriture.”


Réservation


Les réser­va­tions sont closes pour cet évé­ne­ment.