Nous vous conseillons…

Il n’y a pas de bons plans conseillés en ce moment, mais revenez vérifier régulièrement !


Vos réservations


Veuillez vous connecter pour afficher vos réservations.

Dans la lignée de Vanishing Point, créé à Chaillot en 2015, dans lequel se croi­saient déjà théâtre, musique et ciné­ma en s’inspirant des road movies, Marc Lainé aborde avec Hunter le ciné­ma fan­tas­tique.

Hunter met en scène un couple reclus dans une mai­son pavillon­naire, assaillie par une créa­ture mi-femme, mi-ani­mal dont on ne sait si elle est réelle ou si elle n’est que la pro­jec­tion fan­tas­ma­tique des dif­fé­rents per­son­nages. L’équilibre du couple sera tota­le­ment bou­le­ver­sé par les intru­sions de cet être mys­té­rieux, qui don­ne­ront lieu à de mul­tiples rebon­dis­se­ments gores et fan­tas­tiques. En uti­li­sant les tru­cages et effets spé­ciaux propres au ciné­ma de genre, mais en les fabri­quant à vue dans un dis­po­si­tif de tour­nage en direct, Marc Lainé révèle avec humour la dimen­sion sym­bo­lique des méta­mor­phoses. Loin de tout réa­lisme, Hunter se glisse dans les habits d’un conte contem­po­rain radi­ca­le­ment pop, dans lequel il sera ques­tion de désir. Du désir le plus des­truc­teur et de ses repré­sen­ta­tions les plus mons­trueuses. Après Bertrand Belin ou Moriarty, c’est au tour du jeune pro­dige de l’électro Gabriel Legeleux, alias Superpoze, de mettre en musique l’univers intri­gant de Marc Lainé, désor­mais habi­tué de Chaillot.

Source : Théâtre National de Chaillot


Réservation


Cet évé­ne­ment est com­plet.