Nous vous conseillons…

Mademoiselle Else

Théâtre de Poche-Montparnasse
11 octobre 2020 — 15 h 00
À partir de 10,00 €
— Détails


Vos réservations


Veuillez vous connecter pour afficher vos réservations.

Résultat de recherche d'images pour "hamlet a part"

C’est une didascalie. Une des nombreuses dans la pièce qui mentionnent à leur façon la solitude que Shakespeare impose à Hamlet.

Le chemin naturel que Loïc Corbery emprunte pour ce seul-en-scène créé en 2019. Parce que la nuit, sur les remparts du château d’Elseneur, le spectre de son père lui apprend qu’il a été assassiné par son propre frère Claudius, Hamlet cherchera à révéler le meurtre perpétré par cet oncle qu’il abhorre depuis qu’il a épousé sa mère et usurpé le trône.

« Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir la fronde et les flèches de la fortune outrageante, ou bien à s’armer contre une mer de douleurs et à l’arrêter par une révolte ? »

Hamlet est seul. Seul avec ce secret, avec son deuil, seul avec ses fantômes. Loïc Corbery prend au mot le jeu du Singulis et confronte la solitude d’un personnage à celle de l’acteur qui tente de l’incarner. Seul avec Hamlet, devant les spectateurs. Dans cette traversée commune, il explore, au-delà du mythe et de l’histoire, un pan de poésie pure – faite de doutes et de révolte, de violence et de mystère. En quête de son identité, comme toutes les grandes figures du répertoire, dans sa tragique histoire, Hamlet ne parle que de théâtre. Il le définit comme matrice de la vérité. La scène comme unique endroit où on dit vraiment, où on est vraiment. Et Shakespeare y inscrit certains de ses plus beaux monologues, où le rationnel combat corps-à-corps avec le surnaturel. (Hamlet seul) ; (Tous sortent sauf Hamlet) ; (Hamlet lisant) ; (Hamlet, à part)… Attendre Hamlet, l’entendre et, à partir de lui, tisser un imaginaire de personnages et de poètes, pour se raconter un peu.


Réservation


Les réservations sont closes pour cet événement.