Nous vous conseillons…

Il n’y a pas de bons plans conseillés en ce moment, mais revenez vérifier régulièrement !


Vos réservations


Veuillez vous connecter pour afficher vos réservations.

Inscriptions avant le 18/10

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

« Mon métier, c’est le théâtre : je suis d’abord un metteur en scène » disait Ingmar Bergman dont l’oeuvre – mais il faudrait sans doute écrire « les œuvres » – « Fanny et Alexandre » faisait son entrée au Répertoire en 2019.

Toute sa vie s’entremêleront chez lui ses deux vocations, le théâtre et le cinéma.
Fanny et Alexandre voit le jour sous la forme d’un roman qu’il publie en 1979. Il le transforme d’abord en une série de cinq épisodes destinée à la télévision avant de réaliser, en 1982, le film, son dernier, qu’il considérait comme son œuvre testamentaire. Cette grande fresque sur la vie d’une troupe familiale, « celle d’un vieux monsieur qui s’exprime à travers les yeux d’un enfant, Alexandre » révèle pour Julie Deliquet un effet miroir où la troupe de la famille Ekdahl se superpose à celle de la Comédie-Française, créant un va-et-vient continu entre le réel et la fiction. Sur le plateau d’un théâtre, celui des Ekdahl – ou est-ce plutôt celui de la Salle Richelieu ? – elle invite les acteurs, à l’issue d’une représentation, au grand banquet de Noël de la troupe. Oscar, le fils d’Helena Ekdahl, a pris la relève de sa mère à la direction du théâtre. Sa mort prématurée bouleverse son épouse Émilie, elle aussi actrice, qui trouve en la personne de l’évêque luthérien Edvard Vergerus une voie à même de redonner du sens à son existence. Quittant la troupe pour vivre une « vraie vie » elle se retrouve bientôt prisonnière de la violence spirituelle de cet homme sanguin. De son fils Alexandre, figure autobiographique qui résiste à l’instance religieuse avec l’innocence de son âge et la fermeté d’un esprit dévolu à l’imaginaire, à l’ensemble des membres de la famille, les personnages offrent à la metteuse en scène une partition sur mesure pour rendre hommage au théâtre, à sa magie et à sa nécessité.


Réservation


Cet événement est complet.