Nous vous conseillons…

Simon Boccanegra

Opéra Bastille
21 novembre 2018 — 19 h 30
À partir de 0,00 €
— Détails


Vos réservations


Veuillez vous connecter pour afficher vos réservations.

Rock, love et sel­fie ? Sur des airs du Velvet Underground, des êtres dansent et filment en live leur ego­trip sen­suel. De retour à Chaillot après Running Sushi en 2010, le phé­no­mène Chris Haring nous offre un show psy­ché­dé­lique.

Femmes fatales et jeunes éphèbes se mêlent et s’exhibent. Manipulant camé­ras et pro­jec­teurs, ils fabriquent en direct leur ava­tar idéal. Images et ombres pro­je­tées dif­fractent et super­posent leurs pauses et leurs peaux, langues et mem­branes micro­sco­pés. Leur danse est celle du lan­gage natu­rel du corps, sus­pen­du, sac­ca­dé, ampli­fié par le désir et l’extase. Lascif, mais jamais obs­cène. Les play­backs à voix de velours sur mélan­co­lie rock made in Velvet Underground rejouent le pas­sé et déjouent le pré­sent. Après avoir col­la­bo­ré avec DV8 /​Physical Theatre et Nikolais /​Louis Dance, l’Autrichien Chris Haring use de la danse et des nou­veaux médias pour explo­rer depuis 2005 le corps à la marge, trans­for­mé, fan­tas­mé. Inspiré par les screen-tests des six­ties, films muets que Warhol signait avec des ano­nymes et des célé­bri­tés, False Colored Eyes s’inscrit dans une série de per­for­mances explo­sives : Imploding Portraits Inevitable. Subversive à l’époque, de quoi cette sur­ex­po­si­tion de soi est-elle désor­mais le symp­tôme ? Une géniale immer­sion ima­gée, sen­so­rielle et hal­lu­ci­née.

Source : Théâtre National de Chaillot


Réservation


Les réser­va­tions sont closes pour cet évé­ne­ment.