Nous vous conseillons…

Il n’y a pas de bons plans conseillés en ce moment, mais revenez vérifier régulièrement !


Vos réservations


Veuillez vous connecter pour afficher vos réservations.

Après une danse macabre somp­tueu­se­ment sty­li­sée par Thomas Adès, ins­pi­rée d’une mythique pein­ture détruite pen­dant la Seconde Guerre mon­diale, la Symphonie no 40 de Mozart dis­til­le­ra sa lumière inef­fable sous la baguette de Daniel Harding.


Réservation


Cet évé­ne­ment est com­plet.