Nous vous conseillons…

Il n’y a pas de bons plans en ce moment, mais revenez vérifier régulièrement !


Vos réservations


Veuillez vous connecter pour afficher vos réservations.

Pour ce pre­mier opus de sa nou­velle tri­lo­gie Mozart‑Da Ponte, l’Opéra de Paris a choi­si de marier inti­me­ment le chant à la danse en confiant la mise en scène de Così fan tutte à Anne Teresa De Keersmaeker. Excellant à rendre visible sur scène la géo­mé­trie pro­fonde des œuvres musi­cales, la cho­ré­graphe tra­vaille avec une double dis­tri­bu­tion de chan­teurs et de dan­seurs.
Elle trans­forme la scène du Palais Garnier en un espace où les amants, pour avoir tenu le pari d’un phi­lo­sophe héri­tier des Lumières, vivent une expé­rience alchi­mique et affec­tive. Leurs corps deviennent pareils aux couples d’éléments qu’évoque Goethe dans Les Affinités élec­tives : on les croit indis­so­ciables jusqu’à ce qu’un corps étran­ger vienne rompre l’équilibre et créer de nou­velles liai­sons…

Source : Opéra National de Paris


Réservation


Cet évé­ne­ment est com­plet.