Nous vous conseillons…

Il n’y a pas de bons plans conseillés en ce moment, mais revenez vérifier régulièrement !


Vos réservations


Veuillez vous connecter pour afficher vos réservations.

Tisser une fic­tion dans l’entrelacs de maté­riaux hété­ro­clites, tel est l’art de Marie Rémond qui crée ici, en col­la­bo­ra­tion avec Thomas Quillardet, un spec­tacle autour d’un film rêvé par Federico Fellini.

Un pro­jet qu’il disait être le plus impor­tant de sa vie et que lui-même a ren­du mythique. Au som­met de sa gloire, alors qu’il vient de tour­ner Huit et demi et Juliette des esprits, il s’engage dans ce « thril­ler méta­phy­sique ». Il y a de la Divine Comédie de Dante dans l’odyssée de Giuseppe Mastorna, vio­lon­cel­liste de renom­mée inter­na­tio­nale qui, vic­time d’un acci­dent d’avion, se retrouve dans une sorte de ville-limbes, un au-delà baroque et cau­che­mar­desque. Ne par­ve­nant pas à prou­ver son iden­ti­té, « il a per­du le sens le plus authen­tique de la vie », explique le réa­li­sa­teur ita­lien qui sou­met son « double » à une série d’épreuves kaf­kaïennes.

Le pla­teau du Théâtre du Vieux-Colombier se trans­forme alors en ate­lier d’artiste, tout à la fois espace intime, zone de dis­cus­sions et de conflits, aire de jeu avec les acteurs.

Résultat de recherche d'images pour "le voyage de G Mastorna"


Réservation


Cet évé­ne­ment est com­plet.