Pour cette première journée de festival, les expositions réalisées par des étudiants des Arts décoratifs d’une part, et par les membres de la K-Brass d’autre part ont commencé. Le directeur de l’École, Hervé Biausser, a également pu tenir un discours sur l’importance de l’art dans une école d’ingénieurs comme CentraleSupélec. Puis il a apporté sa contribution à un des premiers ateliers collaboratifs que nous avons lancés sur le campus : une grande planche recouverte de clous épars, que chacun peut relier avec de la laine pour former des motifs selon son vouloir.

La journée s’est continuée sur un vernissage des différentes expositions.

Pour la première soirée artistique, Gifted, différentes prestations se sont déroulées, allant de la musique à la danse. Finalement c’est Taha Mansour qui a remporté le titre d’incroyable talent de CentraleSupélec avec son numéro de mentalisme qui lui a valu la note de 10,5/10 en étant élu coup de cœur de Ludovic-Alexandre Vidal.